Programmation / programme

**La pluspart des présentations seront en français. Il y en aura une en anglais et deux bilingues.**

\infty

**Most of the presentations will be in French. There will be one in English and two bilinguals.**

Akiko Asano

(Animation d’un FAQ  / FAQ hosting Francais & English)

Il suffit de demander à un Coach de vie poly! Que vous soyez curieux-euses ou expérimentés face au Polyamour, vous êtes au bon endroit! Profitez de cet espace que nous vous offrons pour poser n’importe quelle question sur tout ce qui est en lien avec le polyamour. Quelqu’un a une question?

Just ask a poly Life Coach! Whether you are new or experienced in poly, ask your questions in this space created just for you.  A space where one can ask anything about everything that has to do with polyamory!  Questions anyone?

Bio: Akiko Asano est un coach de vie depuis 2010 (la même année qu’elle a découvert le terme polyamour). Elle est une personne poly-kink, queer de genre, pansexuelle, demi-sexuelle et asexuelle qui fait partie de deux polycules. Elle croit qu’elle est née poly! Avec plus de 20 ans d’expériences en animation, éducation, intervention auprès des jeunes et en consultation, elle a une grande capacité d’introspection avec un esprit rempli de générosité, de confiance et d’authenticité.

Bio: Akiko Asano, is a certified Life Coach since 2010 (the same year she discovered the term polyamory). She identifies as a poly-kink, gender-queer, pansexual demi-sexual Ace and is currently part of two poly-cules.  Akiko truly believes she was born poly! With over 20 years’ experience in animation, education, youth intervention and consultation,  she is someone with introspection who shares with a spirit filled with generosity, confidence and authenticity.

Noomy Zylam

La vie est quelque chose en constant changement et dans ce même sens, on ne peut figer l’amour comme si c’était quelque chose de figé ou de constant. Noomy considère qu’il faut accepter que nous changeons à chaque seconde, et que nous ne sommes plus la même personne qu’hier. Ainsi, Noomy apportera sa vision de l’amour, un amour fluide, libre, en mouvement. Elle parlera aussi de l’amour inconditionnel, et de sa mère qui fut mère porteuse. Cette femme est pour elle un bel exemple de l’amour dépourvu de possession.

Bio: Noomy a connu le polyamour à 16 ans avec son premier amoureux. Les deux amants étant de grands philosophes, ils questionnaient sans cesse l’idéal du couple. Elle ne connaissait à cette époque personne d’autre ayant une idéologie semblable et se pensait un peu folle. Mais sa logique lui disait que quelque chose dans la monogamie, pour elle, ne fonctionnait pas. Au fil de ses recherches, elle découvrit le terme « polyamour » et que finalement, la monogamie n’était qu’une façon d’aimer parmis tant d’autres.

Hypatia

Lors de la première édition d’Amours 2.0, Hypatia a abordé la question de la jalousie. Cette année, elle quitte le côté obscur pour nous parler du sujet plus lumineux et optimiste de la compersion. Ce choix de sujet va de soi pour Hypatia, puisqu’elle vient de consacrer l’année et demie qui vient de passer à réfléchir sur cette question. Ses recherches ont fait l’objet d’un livre publié au début septembre, Compersion : transcender la jalousie dans le polyamour.

Bio: Hypatia, auteure du blog Hypatia from Space et d’un livre récemment publié sur la compersion, est devenue polyamoureuse de manière inattendue, lorsque son mari et elle sont tombés amoureux d’une de leurs bonnes amies. Cette triade a été leur introduction à l’univers des relations multiples. Comme, à l’époque, ils ne connaissaient pas d’autres polyamoureux, ils ont du découvrir les hauts, les bas et les secrets du polyamour par eux-mêmes et apprendre la compersion par essais et erreurs, avant de découvrir qu’il existait d’autres gens qui vivaient le même mode de vie qu’eux. C’est alors qu’ils ont trouvé, en cherchant sur Meetup, Éric Côté et le petit noyau de gens qui allaient devenir Polyamour Montréal.

Gary Duval

Les modèles amoureux sont nombreux. Lesquels sont des outils pour mieux comprendre et lesquels sont inutiles?

Bio:  Il n’a pas vraiment envie de faire une présentation mais on lui a dit qu’il y aurait des calins gratuits. Gary Duval est un avide lecteur de revues, magazines et publications sur l’amour pluriel, les relations et le bonheur. Il gère une communauté privée de plus de 300 personnes et partage avec éloquence ses connaissances et opinions sur ces sujets dans des soirées intimes et privées.

Priscilla Fogiato & Daniel Trezub

How did we become polyamorous? How do we deal with the whole world of new feelings and manage to keep our relationships healthy and safe at the same time? Embracing a new lifestyle was a challenge we gladly accepted, even when we found out that our expectations about the poly lifestyle were completely different to each of us. That’s the story we are happy to share about us and our life nowadays.

Bio: Priscilla Fogiato has been working as journalist, content producer and translator for more than 20 years and feels like the polyamory has always been a part of her life, but it was just a few years ago that she decided to try this new lifestyle with her life partner. Daniel Trezub is a Money Coach who got to know the polyamory world yesterday (or at least that’s how it feels). He spent his entire life not thinking about monogamy (because he had no idea there were other ways to build relationships).

Patrick Levesque

On utilise souvent le terme « non-monogamie éthique » pour décrire les relations ouvertes, le polyamour et d’autres modes relationnel. Mais au-delà de la transparence et du consentement, qu’est-ce qui est recouvert par le mot éthique, et quel est l’impact sur la gestion de nos relations?

Bio:  Patrick Levesque est celui qui écrit le blog « L’amour avec plusieurs A ». Il pratiquait l’anarchie relationnelle depuis déjà quelques années quand il a connu le terme associé à sa façon de vivre ses relations.

Eloise Lapointe Leblanc

Les relations Mono/Poly ont parfois des défis différents des relations entre polyamoureux/ses. Éloïse (polyamoureuse) nous fera part de son expérience de près de 8 ans avec un partenaire principal mono. Elle répondra aux questions et discutera de ce genre de relations avec tout le monde. Les thèmes discutés seront: Jalousie et compersion, communication, gestion du temps et des attentes, la vitesse du plus lent et règles relationnelles.

Bio:  Éloïse a connu le terme « polyamour » fin 1990 dans un article de la revue Châtelaine! Après plusieurs années d’amours monogames en série. C’est en 2009 qu’elle prend la décision d’accepter son inclinaison polyamoureuse. Depuis ce moment, elle vit pleinement ses relations de façon éthique et respectueuse. Faisant partie d’un couple où l’une des personnes est mono, Éloïse vit des enjeux légèrement différent des autres configuration polyamoureuses.